The Daily Shaarli

All links of one day in a single page.

April 11, 2021

Raymond Devos : Ses meilleurs textes
Extraits.

"Quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts !"

"Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux."

"Qui prête à rire n'est jamais sûr d'être remboursé."

"Si Dieu n'est pas marié, pourquoi parle-t-on de sa grande Clémence ?"

"Je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite."

"Etre raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou..."

"Dès que le silence se fait, les gens le meublent."

"Une fois rien, c'est rien ; deux fois rien, ce n'est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s'acheter quelque chose, et pour pas cher."

"On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !"

"Le flux et le reflux me font marée."

"Toute la nuit, j'ai cru entendre le chromosome en plus qui tournait en rond dans ma case en moins."

"Est-ce que c'est en remettant toujours au lendemain la catastrophe que nous pourrions faire le jour même que nos l'éviterons ?"

"Pour Dieu, l'imaginaire c'est une vue de l'esprit. La fiction ça le dépasse !"

"Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux."

"On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs."

"La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux."

"La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien."

"Je crois à l'immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître."

"Lorsqu'un chêne sent le sapin, il sait que sa dernière heure est arrivée."

"Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m'y suis pas encore habitué "

"L'autre jour, au café, je commande un demi. J'en bois la moitié. Il ne m'en restait plus."

"Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter."

"Est-ce l'oeuf le père de la poule ou la poule la mère de l'oeuf ?"

"Le vrai xénophobe est celui qui déteste à ce point les étrangers que, lorsqu'il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter."

"L'intellectuel dont la richesse est toute intérieure n'a rien à craindre du percepteur qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse."

"C'est pour satisfaire les sens qu'on fait l'amour ; et c'est pour l'essence qu'on fait la guerre."

"Si l'on peut trouver moins que rien, c'est que rien vaut déjà quelque chose."